• philofil

Le Zéro déchet, qu’est-ce que c’est ?

Après la présentation, je pense que c’est effectivement le deuxième article à écrire afin qu’on soit bien d’accord dès le début.


Des personnes comme Béa Johnson arrivent à terminer l’année avec simplement un bocal de déchets : que les choses soient bien claires, ce n’est pas mon but ni celui de ce blog.


Mon but c’est de vous aider à réduire au maximum sans culpabiliser, à votre rythme et le plus simplement possible.


Au début je voulais mettre le 2- en 1- et le 1- en 3- 🤯et puis je me suis dit que si vous ne pouviez pas voir tout de suite l’intérêt du zéro déchet, vous ne liriez peut-être pas la suite (stratégique la fille 😎) Donc je commence par le pourquoi 😁.


1- Le pourquoi !


(Le côté prof reprend le dessus avec des titres numérotés 🤣mais ça permet de voir facilement si on a loupé une partie ou pas 😉)


Non, on ne se met pas au zéro déchet parce que c’est à la mode🙄 (ou alors on est une grande marque et on fait du greenwashing 😛). Il y a plein de raisons valables et parfois même une seule suffit à vous motiver alors je vous les cite pêle-mêle et attrapez au vol celle qui vous intéresse ! 😁


· Se mettre au zéro déchet pour faire des économies (c’est ma préférée 😇) au début, il faut investir dans du lavable, mais très rapidement on fait des économies à ne plus acheter du jetable !


· Se mettre au zéro déchet pour utiliser moins de matières premières : nous consommons beaucoup plus que ce que la terre produit. Connaissez-vous le jour du dépassement ? C’est lorsqu’on dépasse ce que la terre est capable de régénérée en un an comme ressources naturelles. Cette année, ce fût le 29 juillet 😱.



· Se mettre au zéro déchet pour moins polluer et protéger notre planète et ainsi faire du bien à notre corps aussi, car toutes ces matières toxiques et polluantes, nous les respirons ou nous les avalons…


· Se mettre au zéro déchet pour arrêter avec cette société de surconsommation ! Cela peut nous pousser à avoir une réflexion plus générale sur notre consommation et nous apprendre à consommer autrement : moins, mais mieux (et on refait des économies 😉)

Alors ? Laquelle ou lesquelles choisissez-vous ?


2- Qu’est-ce que le zéro déchet ?


On pense tout de suite aux emballages et à tout ce qu’on met dans la poubelle 😀, mais il n’y a pas que ça !


C’est aussi zéro toxique et polluant : que ce soit les pesticides, les polluants contenus dans la colle des meubles, dans les vêtements synthétiques… bref plein de produits qu’on ne voit pas mais qui polluent.


C’est aussi zéro empreinte carbone : on pense tout de suite à l’avion des vacances, mais de façon bien plus régulière :

- C’est celle des aliments qui viennent de l’autre bout de la planète (comme les kiwis de nouvelle Zélande alors qu’on a plein de plantations en France !),

- Celle de notre voiture que nous utilisons même pour les petits trajets…

- Celle des appareils électriques que nous laissons en veille ou des lumières laissées allumées (mais nous en reparlerons).


C’est enfin zéro empreinte écologique : lorsque l’on consomme plus de ressources terrestres que la terre ne peut en produire par an que ce soit en eau, en bois…

Là, je sens que j’ai perdu des lecteurs en route qui se disent que la seule solution c’est de vivre en autosuffisance dans une yourte 🤣. Une fois de plus, mon but n’est absolument pas de vous faire culpabiliser, mais de vous aider à avancer, petits pas par petits pas (et sincèrement ça m’étonnerait bien que j’arrive au petit bocal avant la fin de ma vie 😇).



3- Des principes simples


Bon, rassurez-vous, là encore, je suis loin de tout appliquer car je sais que ce n’est pas facile, surtout avec des enfants, mais je pense qu’énoncer ces principes et les relire de temps en temps nous aide à ne plus consommer exactement pareil.


Je ne sais pas qui a inventé la règle des 5R (Béa Johnson sans doute), mais elle résume bien les 5 aspects auxquels il faut faire attention.


· Refuser : Non ce n’est pas par esprit de contradiction comme les ados qui refusent systématiquement ce que vous leur proposez. Il s’agit là de refuser ce qui risque d’atterrir à court terme à la poubelle, comme les emballages (pensez aux sacs à vrac), les gadgets offerts en plus de vos achats mais dont vous ne vous servirez pas, mais qu’on accepte souvent parce que c’est gratuit ! Les prospectus (souvent les mairies proposent des autocollant « stop pub », mais rien ne vous empêche de coller un papier fait par vos jolis doigts sur votre boite aux lettres 😁)



· Réduire : a-t-on vraiment besoin de tout ce que nous amassons en habits, en livres… Ca commence par un tri (on ne jette pas 😱, on donne, on recycle…😇). Pour ma part, j’ai décidé de ne plus acheter d’habits non indispensables (l’hiver dernier j’avais tellement froid que je me suis quand même offert une veste chaude 😇) et d’user ce que j’avais avant de concevoir une garde-robe plus minimaliste.


· Réutiliser : on évite le jetable et on passe au lavable

Ainsi le sopalin devient des sopalettes

Le film étirable -----> des charlottes

Le papier alu -----> des beewraps ou des embal’tout

Les cotons -----> des lingettes démaquillantes lavables….

En voici quelques exemples que vous pouvez retrouver sur mon site:




· Recycler : Ce n’est pas le premier R, même si c’est souvent ce qu’on applique en premier, mais il faut d’abord éviter les déchets et comme ça on en a moins à recycler CQFD😁. Pour cela on a le tri des poubelles bien sûr, mais aussi trouver un nouvel usage pour des choses dont on n’a plus l’utilité (transformer un tee shirt en tote-bag https://www.youtube.com/watch?v=N6DS_VlJ-hs , des bocaux de compotes en bocal à graines…). Et le don: que ce soit dans les boites à livres ou des organismes comme Emmaüs qui donneront une nouvelle vie à nos objets.


· Retour à la terre = compost (mais ça ne commence pas par un R en français😛) : alors il y a plein de techniques, même pour ceux qui habitent en appartement (Je vais vous avouer que pour l’instant ce n’est pas mon fort 😇 donc faudra attendre pour les conseils 😁).



Alors ? Qu’en pensez-vous ? Dites-moi en commentaires quelle est la ou les raisons que vous avez retenues et quelle serait VOTRE définition du zéro déchet.


Par contre je suis un peu confuse : je ne peux pas encore répondre à vos commentaires: je n’ai pas encore trouvé comment on faisait 😇, mais je cherche, alors ne désespérez pas, commentez quand même, car dès que j’ai trouvé comment on fait : promis, je vous réponds (j’espère que ce ne sera pas dans 3 mois, sinon, j’en aurai du pain sur la planche 🤣🤣)


Bonne route vers le zéro déchet !

17 vues1 commentaire