A propos de ce site, sa raison d’être.

Ma prise de conscience écologique n’est pas très ancienne (2 ou 3 ans tout au plus). Longtemps, j’ai considéré cela comme un phénomène de mode (peut-être est-ce ton cas aussi) et puis je trouvais cela tellement contraignant que je n’avais vraiment pas envie de m’y mettre : avec 5 enfants, j’avais bien d’autres chats à fouetter !

Mais petit à petit, l’idée a frayé son chemin, j’ai croisé des personnes qui ne vivaient pas d’amour, d’eau fraiche et de toilettes sèches et je me suis dit que c’était peut-être possible 😁. Enfin, le hasard a mis sur mon chemin des livres comme la famille (presque) zéro déchet ou l’encyclique Laudato si du pape et je me suis dit que ce serait bien de s’y mettre.

Philofil-zero-dechet1.jpg
Philofil-zero-dechet2.jpg

Mon secret fût d’y aller petit à petit… et je n’ai pas fini !! J’ai commencé par ce qui me semblait le plus simple : bannir le film étirable et le papier alu. A ce sujet il faut que je sois honnête : il en reste un rouleau planqué pour le barbecue et pour quand mon mari pète un câble (on ne peut pas dire qu’il soit très moteur dans ce projet…). Mais pour tous les jours, je suis passée aux beewraps et aux charlottes dont j’améliore la praticité au fur et à mesure de mes versions : pour moi il n’était pas question d’avoir 4 ou 5 tailles de charlottes en fonction de mes plats (car à 7 cela va du très grand plat à gratin au petit ramequin ; et oui, nous aussi on a des restes !!). C’est pour cela que j’ai inventé le concept de l’élastique avec stop cordon et ainsi, avec 2 tailles je recouvre tous mes plats ! Mon but : VOUS SIMPLIFIER LE ZERO DECHET !

Ma deuxième étape fût : plus de plats transformés. Mais là aussi, pas question de passer 2h en cuisine par jour ! Certains aiment et cela peut m’arriver, mais à dose plus qu’homéopathique 😇 Les enfants ont eu un peu de mal au début, mais leurs papilles commencent à y prendre gout et mon estomac aussi !!
En 2018, un gros burn out m’a fait prendre conscience d’une deuxième chose : nous vivons à 1 000 km/h et
nous ne profitons pas assez de la vie et du temps présent. Là aussi, je suis en chemin, mais je suis ravie de partager avec vous tout ce que j’ai déjà découvert et découvre chaque jour.

Philofil-zero-dechet3.jpg
Philofil-zero-dechet4.jpg

Ce site se base donc sur 4 piliers (c’est toujours plus stable que 2 😇)

  1. Se simplifier le zéro déchet au quotidien : tout est vraiment mis en place pour vous aider à appliquer le zéro déchet au quotidien le plus simplement possible et si vous avez des questions, des blocages, posez-moi des questions par mail, je serai ravie de creuser le sujet avec vous.

2. Le partage : si on a la chance de posséder quelque chose, pourquoi ne pas en faire profiter les autres ? Je n’ai pas la sciences infuse ni un doctorat en pratique du zéro déchet (qui n’existe pas d’ailleurs😉) mais je partagerai avec vous toutes mes astuces et mes conseils, ainsi que des DIY et des recettes. Vous trouverez tout cela dans le blog qui s’étoffera au fur et à mesure.

Philofil-zero-dechet5.jpg
Philofil-zero-dechet6.jpg

3. Authenticité et transparence : comme le dit si bien mon mari, je suis « nature comme le yaourt » ! Et bien, pour mes produits, c’est pareil ! Lorsque je le sais (car ce n’est pas toujours facile d’avoir l’info) je vous dirai si mes tissus viennent de France, s’ils sont Oeko Tex ou bio gots… et dans le doute, je ne marquerai rien 😁. Il est pour moi très important de bâtir une relation de confiance.

4. L'humour: surtout ne pas l’oublier ! Il est très important pour moi. Il ensoleille la vie, met du baume au cœur et rend la vie plus belle. Certains vous diront que cela ne fait pas très professionnel, mais tant pis. J’estime qu’on n’a jamais assez d’occasion de rire dans la vie, alors si je peux vous faire sourire, je ne raterais pas une occasion !😁 Et si vous aimez mon humour, rejoignez-moi sur instagram et vous y découvrirez une facette encore plus vivante de ma personnalité 😇.
 

Philofil-zero-dechet7.jpg