• philofil

Qu'est-ce que le rPET et pourquoi je l'ai choisi

Dernière mise à jour : il y a 6 jours

Chaque année c’est 310 000 tonnes de bouteilles PET qui sont produites en France, 25 millions sont jetées chaque jour et 10 000 tonnes chaque année arrivent en mer Méditerranée 😱 !

Dans cet article vous allez découvrir ce qu’est le PET et le rPET, comment ils sont fabriqués et quel est leur impact écologique et pour finir, pourquoi j’ai choisi cette matière pour mes nouvelles charlottes.


1- Qu’est-ce que le PET ?


Commençons par le début😁

Le PET, c’est du polyéthylène téréphtalate. Rien qu’avec ce nom, on se doute tout de suite que ce n’est pas un produit naturel n’est-ce pas ? 😇



Cette forme de plastique a été créée en 1941, mais a été transformée en bouteilles à partir de 1970. Il en existe du clair et du foncé.



Le problème c’est que 250 milliards de ces bouteilles arrivent chaque année dans les décharges alors que le PET est recyclable à l’infini ! Quel gâchis !😝


2- Qu’est-ce que le rPET ?


On a dit que le PET se recyclait à l’infini et bien une fois qu’il est recyclé, il s’appelle… (roulements de tambour 🥁 ) … le rPET 😁.

Mais je ne vais pas m’arrêter là dans mes explications 😇.

3- Comment produit-on du rPET ? Ou le voyage d’une bouteille en plastique que l’on recycle !




Dans l’infographie ci-dessus, vous pouvez voir les différentes étapes de la fabrication du rPET.


a) La collecte

Tout commence bien sûr par la collecte : nous devons tous jeter nos bouteilles en plastique dans le tri sélectif et, bonne nouvelle, nous pouvons laisser les bouchons dessus après avoir écrasé notre bouteille de haut en bas (c’est important, pas dans l’épaisseur sinon elle risque de ne pas être bien triée).

Petit rappel quand même : ce serait bien de privilégier les bouteilles en verre ou les gourdes isothermes. Malgré tout, cela nous arrive à tous d’avoir des bouteilles en plastiques alors autant leur donner une seconde vie !

Vous voulez faire bouger votre entreprise au niveau du recyclage : c’est ici !


b) Le tri

Une fois arrivée au centre de tri, votre bouteille va être triée. D’abord par son poids puis par sa couleur car il y a du PET clair et du PET foncé et on n’en fait pas les mêmes choses!



c) Transformation

Une fois bien triées, nos bouteilles vont être envoyées par gros paquets à l’usine qui va les recycler. Là, elles vont être broyées en fines paillettes et c’est dans un bain que le plastique des bouchons et de la bouteille vont se séparer car ils n’ont pas la même densité 😎.


d) Polymérisation

Grâce à des procédés chimiques, dans le détail desquels je ne rentrerai pas, ces paillettes sont chauffées et deviennent une pâte.


e) Refilage

Cette pâte est transformée en fil (ou en tout autre chose, mais là je parle de ce qui nous concerne 😁) puis en tissu rPET (ce que l’on a appelé la réincarnation sur l’image et qui n’a rien à voir avec la religion 🤣)


3- Le rPET, est-ce écologique ?


Cela parait contradictoire de dire qu’un produit plastique puisse être écologique 😜 et ce serait beaucoup mieux de vivre dans un pays sans bouteille plastique ! Mais elles sont là, elles ont été produites, alors autant les recycler !

Et le rPET a de nombreux avantages :



C’est 2,29 tonnes d’équivalent CO2* par an en moins, beaucoup d’énergie en moins lors du recyclage que lors de la fabrication. De plus, avec le rPET, on économise du pétrole qui est une énergie non renouvelable (était-il nécessaire que je le rappelle ? 😇) et cela fait moins de bouteilles à incinérer, bien sûr !

D’après le bilan GLS de l’ADEME, le PET c’est 3271kg de CO2e* par tonne produite alors que le rPET c’est 2460. On est donc gagnant ici aussi 😁.


Mais ce serait mentir que de dire que le rPET, c’est la panacée. En effet au lavage, il risque de laisser partir des microparticules de plastique et un tissu en rPET n’est pas recyclable.

Pour aller plus loin


4- Pourquoi j’ai choisi le tissu rPET GRS pour mes charlottes couvre plat et mes sacs congélation?


J’ai pourtant choisi ce tissu pour mes prochaines charlottes et je vous explique pourquoi.

Tout d’abord, je vous proposerai aussi un sac conçu en Allemagne qui permet de garder ces particules lors des lavages (et vous pourrez y mettre tout votre linge synthétique).

Il faut aussi noter que son bilan carbone est bien meilleur que celui du nylon, du polyester non recyclé et même du coton.



De plus c’est un tissu qui est imperméable, plus résistant aux lavages que le coton enduit (il peut même se laver à 60°C au lieu de 30°C) et garanti contact alimentaire. Celui que j’ai choisi a en plus la certification GRS qui contrôle :

- La chaine de production

- Les pratiques sociales

- Les pratiques environnementales

- Les restrictions chimiques



Pour en savoir plus sur le GRS

Et pour couronner le tout, le tissu rPET que j’ai choisi est fabriqué en France et pour moi c’est très important.

Il a cependant un coût qui se ressentira forcément sur le prix des charlottes, alors pour ceux qui, comme moi, ne mettent pas leur charlotte en contact avec la nourriture, je vais continuer à fabriquer quelques charlottes en coton enduit.




En conclusion, je dirai que le rPET n’est pas l’idéal et qu’une planète sans bouteille en plastique serait bien plus écologique, mais tant qu’on en jettera, je pense que le tissu PET est une bonne voie de recyclage.


J’ai eu la chance de faire une visite passionnante d’un centre de tri SUEZ, cela vous dit que j’en fasse un article de blog ? Dites-le moi en commentaire 😁.

Après la lecture de cet article, vous êtes plutôt coton ou rPET ?


*On appelle équivalent CO2 ou CO2e est « une mesure métrique utilisée pour comparer les émissions de divers gaz à effet de serre sur la base de leur potentiel de réchauffement global (PRG) »

74 vues2 commentaires